élément(s) :
aléa(s) :
risque(s) :
adresse terrestre :
gestes et notions de la transformation :
auteur.e.(s) :

année du diplôme :

EAU + SOL
Absence ou disparition d’eau et forte pluie
Secheresse et ruissellements
L’Ourika | MAROC
Repenser l’infrastructure homogène et initier des réponses multifonctionnlles et hétérogènes | La métamorphose + L’émergence d’une culture commune + L’engagement avec la nature
Juliette PIHANFlore LUPOLIInes COTTON

2019

élément(s) :
aléa(s) :
risque(s) :
adresse terrestre :
gestes et notions de la transformation :







auteur.e.(s) :


année du diplôme :

EAU + SOL
Absence ou disparition d’eau et forte pluie
Secheresse et ruissellements
L’Ourika | MAROC
Repenser l’infrastructure homogène et initier des réponses multifonctionnlles et hétérogènes | La métamorphose + L’émergence d’une culture commune + L’engagement avec la nature
Juliette PIHANFlore LUPOLIInes COTTON

2019

"Le risque de ruissellement comme stratégie d’implantation au fil de la pente dans la vallée de l’ourika l’eau comme ressource et comme menace dans un climat semi-aride"

Le climat semi-aride de la région et les conditions hydrauliques de la rivière varient considérablement : tantôt le lit principal du fleuve est à sec, tantôt il est en crue. De surcroît, accentués par le dérèglement climatique actuel, des épisodes de pluies violentes surviennent occasionnellement pendant l’été. Ces pluies torrentielles associées à des glissements de terrain ont la particularité d’être dévastatrices, elles ravagent l’agriculture située le long de l’oued, les installations touristiques et l’habitat informel. Habiter ces entités paysagères sous-tend des enjeux de gestion de l’eau. Comment aborder l’eau quand elle est précieuse et qu’il faut la collecter, puis quand elle est en abondance et qu’il faut s’en protéger ?

#Milieu habité

#Aléas et risques

#Projet sur hypothèse